All for Joomla All for Webmasters

Bienvenue dans le site du Parc National de Tlemcen.


Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgContentJComments has a deprecated constructor in /home/pntlemcen/public_html/plugins/content/jcomments/jcomments.php on line 25

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; PlgContenthvsarticle has a deprecated constructor in /home/pntlemcen/public_html/plugins/content/hvsarticle/hvsarticle.php on line 28

Plan de gestion du parc national de Tlemcen

    L'objectif des parcs nationaux est de contribuer à toute échelle, à la conservation du patrimoine naturel, la diversité biologique et les repères culturels tout en participant au développement de la composante socioéconomique à l'échelle locale.
La nouvelle stratégie de gestion des parcs nationaux lancée au début des années 90 a consisté en l'élaboration d'un plan de gestion qui tiendrait compte de tous ces aspects, un outil de gestion destiné aussi bien aux gestionnaires qu'aux partenaires dans la gestion et permettant d'optimiser la mise en œuvre des ressources humaines, budgétaires et des expériences pour la conservation du patrimoine naturel.
    Créé en 1993 le parc national de Tlemcen ,dixième en Algérie, fut classé autant pour ses richesses naturelles que pour son patrimoine culturel.
Sa création a coïncidé avec les premières ébauches de plans de gestion, stratégie à laquelle il a adhéré directement par l'élaboration de son propre plan de gestion qu'il a présenté lors du deuxième séminaire portant sur les plans de gestion des parcs nationaux.
Existant depuis 1993, le Parc national de Tlemcen a été classé pour l'importance de son patrimoine aussi bien naturel que culturel.
En effet sur une superficie de 8225,04 Ha, l'aire du parc national compte :
* Une subéraie occidentale à Hafir et qui est plus que bicentenaire.
* Une zeenaie à quercus faginea subsp tlemceniensis évoluant dans un microclimat humide au sein de la forêt de Hafir.
- Un boisement de protection aux « petits perdreaux » formant une belle forêt de Pin d'Alep
* Des sites karstiques de la région Est, les cascades de l'Ourit et les grottes de Beni Add et qui revêtent aussi un cachet culturel.
* Les complexes historiques de Sidi Boumédiène et de Mansourah témoignant tous les deux d'une grande renommée dans le monde arabo-musulman.
* Une flore assez riche dont un bon nombre d'orchidées
* Une faune intéressante dont l'aigle royal, le caracal, et d'autres espèces.
Une assimilation correcte de la démarche méthodologique recommandée par le guide pratique des plans de gestion couplée à une expérience sur terrain du staff technique a favorisé une vision réaliste quant à la réalisation des opérations nécessaires à l'aboutissement des objectifs tracés pour le long, moyen et court terme.
L'exécution du dit plan de gestion I a débuté en 2001 pour une durée de cinq ans.
Les opérations étant réalisées à des degrés différents, on note que celles liées au développement rural ont par contre donné un écho très favorable vis à vis des riverains avides d'emploi et de stabilité.
Par ailleurs les contraintes auxquelles on s'est vu confronter durant l'exécution du premier plan de gestion, sont la persistance du problème de pâturage, le manque d'informations et le manque de spécialistes.
Pour son deuxième plan de gestion 2006 – 2010, le parc national compte axer son intérêt sur des objectifs relevant des missions réelles d'une aire protégée d'une part et d'une autre part essayer de solutionner les problèmes qui ont persisté lors du plan de gestion I.

 pdf buttonTélécharger le plan de gestion

 

 

 

 

Style Selector

Layout Style

Background Image